Prendre soin de votre esprit et de votre corps au moment du changement d’heure

L’équilibre est dans l’air du temps. Garder le contrôle de la maternité, d’une carrière réussie et de sa vie sociale est un défi. Mais vous y arrivez. Bien vivre devient également plus simple grâce à l’heure d’été, un aspect naturel de votre vie.

 

C’est alors qu’arrive le mois d’octobre.

 

Un changement subtil se produit lorsque l’on passe à l’heure d » hiver. L’aisance du quotidien semble perturbée, comme si vous deviez vous habituer encore à une toute nouvelle routine.

 

Nous sommes tous passés par là. Mais prendre davantage soin de soi à cette période de l’année peut nous aider à nous relancer.

 

Comment est-ce que le changement d’heure affecte votre esprit et votre corps ?

 

Lorsque l’on passe à l’heure d’hiver, un cycle de sommeil perturbé fait à nouveau son apparition alors que vous (et vos enfants !) êtes essentiellement en train de dormir. Au début, on se sent très bien. Cependant, vous manquez à présent de soleil après des mois de soirées passées avec davantage de clarté et d’air frais. La lumière est comme nous le savons, un facteur qui fait que nous nous sentons bien et nous l’apprécions beaucoup.

 

En parallèle à la diminution de la luminosité, la dépression saisonnière peut faire son apparition en tant qu’état difficile à changer dans lequel l’humeur est morose en permanence et qui résulte des journées plus courtes de l’automne et de l’hiver.

 

L’impact de la dépression saisonnière

 

Si vous ne vous sentez pas tout à fait dans votre assiette pendant l’automne et l’hiver, il se peut que vous souffriez de dépression saisonnière. Le manque d’ensoleillement provoque des perturbations dans le cerveau. L’hormone du sommeil, la mélatonine, peut voir sa production augmenter et l’hormone régulant l’humeur, la sérotonine peut voir sa quantité diminuer dans l’organisme et cela peut entraîner de la fatigue ressemblant à la dépression.

 

Votre horloge interne est également modifiée. Nous utilisons naturellement la lumière du jour comme indicateur pour nous lever et l’obscurité comme signal annonçant le sommeil. Une luminosité plus faible peut donc chambouler votre horloge biologique en hiver.

 

Mais il se peut que vous ne remarquiez pas toujours au début qu’il s’agit de dépression saisonnière. Aussi envahissant et peu souhaitable que cela puisse paraître, surveiller ses émotions de près peut vous aider à faire face. Prenez davantage conscience des fluctuations de votre humeur et de votre énergie étant donné que celles-ci sont des indicateurs solides.

 

Comment la luminosité affecte-t-elle votre humeur ?

 

La dépression saisonnière est souvent associée à des sentiments inexpliqués de tristesse ou de désespoir qui vous entourent. L’énergie tend à diminuer et les activités quotidiennes semblent épuisantes. Vous pouvez éprouver des difficultés à vous concentrer, même pour des choses que vous appréciez beaucoup. Votre cycle de sommeil peut être désynchronisé et les changements d’appétit sont courants. Et n’importe quelle chose peut vous contrarier.

 

Faire face à la dépression saisonnière avec une routine quotidienne

 

En faisant quelques choix conscients dans votre mode de vie, vous pourrez retrouver la bonne humeur. Rien de drastique, uniquement des moyens simples de booster votre humeur.

 

Maintenir son habitude de faire de l’exercice physique pendant les mois plus sombres peut faire la différence. En faisant de l’exercice, nous parvenons à augmenter considérablement notre estime de nous-mêmes.

 

Il suffit d’établir une routine d’exercice physique cohérente qui s’adapte à notre horaire. Essayez un cours de danse dynamique ou créez un club de running avec vos amis. Même marcher davantage peut fonctionner.

 

Si vous cherchez des moyens simples et qui fonctionnent, vous pourriez :

 

  • Faire l’acquisition d’un réveil lumineux imitant le lever du soleil et qui encourage votre corps à se réveiller doucement comme il le ferait en été.
  • Réveillez-vous un peu plus tôt et faites quelque chose rien que pour vous. Pourquoi pas une séance matinale de yoga ou de méditation ? Quelques mouvements simples de stretching ou un peu d’écriture ?
  • Faites couler un bain avant d’aller dormir ou lisez, en ayant pour objectif de vous endormir plus tôt.

 

Adoptez des habitudes alimentaires saines

 

C’est un fait établi que manger sainement peut nous aider à préserver notre dynamisme. En gardant des habitudes saines au quotidien, il est plus simple de surveiller ses habitudes quotidiennes.

Manger constamment des repas équilibrés qui incluent des aliments qui libèrent lentement de l’énergie est essentiel. Songez à incorporer un mélange de protéines, d’hydrates de carbone et de légumes.

 

Voici quelques suggestions que vous pouvez préparer rapidement et facilement :

 

  • Petit-déjeuner contenant des œufs, de l’avocat, du gruau qui réchauffe ou du yaourt grec et du muesli.
  • Des snacks sains comme des baies et des noix et des dips sains comme du guacamole.
  • Des choix riches en nutriments pour le déjeuner comme du poulet grillé et des wraps contenant de la salade ou une salade de pâtes au blé complet.
  • Des repas du soir équilibrés avec des viandes maigres ou du poisson, des céréales complètes comme du riz ou des lentilles et beaucoup de légumes frais en accompagnement.

 

Le simple fait de choisir une alimentation et un mode de vie sains peut vous rendre de meilleure humeur, augmenter votre énergie et transformer votre cycle de sommeil qui est la cause de votre fatigue.

 

Le passage à l’heure d’hiver peut interférer avec votre esprit et votre corps, mais c’est le cas uniquement si vous lui permettez de le faire. Reprenez le contrôle de votre cycle de sommeil et dites adieu à la dépression saisonnière avec de petits changements dans votre mode de vie. Qui savait que manger sainement et adopter une routine quotidienne pouvaient venir à votre rescousse cette saison ?