Restez calmes et jardinez. Quatre étapes simples pour trouver le calme en jardinant

L’incompréhension des personnes qui ne jardinent pas vis-à-vis de la raison pour laquelle d’autres jardinent est compréhensible. Le jardinage peut sembler une activité désuète aux objectifs étranges, embellir la nature ou prendre le contrôle de nos petites parcelles. Mais ceux qui le font découvrent rapidement les aspects positifs d’entretenir la terre, de cueillir des fleurs, de faire pousser des plants dans des cageots et il est difficile de les percevoir parce que le calme intérieur et la détente sont des choses merveilleuses que l’on ressent en soi.

 

Je fais partie de ces personnes qui vivent à un rythme un peu plus rapide que nécessaire. J’en fais trop en essayant de remplir mes journées, je cherche à l’infini des manières d’être plus efficace. C’est souvent le cas pour la plupart d’entre nous qui jonglent entre vie professionnelle et vie privée. Mais la raison qui explique pourquoi je ne peux me passer de jardiner, c’est en fait parce que c’est la seule manière qui me permette de ralentir. C’est une activité méditative : les tâches sont souvent simples, mais elles demandent de la patience et de la persévérance. Votre esprit peut avoir accès à de l’espace pour pouvoir se déconnecter en douceur pendant que vos mains et votre corps se chargent du travail.

 

Cependant, savoir où commencer peut représenter un défi. Voici donc mes astuces préférées pour se détendre à l’extérieur, que vous ayez un jardin ou non.

 

Regardez

 

Une grande partie du jardinage consiste à regarder. Regarder pour savoir où vos plantes en sont, pour savoir ce dont elles ont besoin et comment savoir ce qu’il faut faire par la suite. Il est essentiel d’en savoir plus à propos de vos plantes. Commencez par envisager la surface entière : jusqu’où s’étend-elle, quelles sont ses limites, comment est-ce que tout cela s’articule ? Vous pouvez faire cela que ce soit dans un parc ou sur un balcon. Lorsque vous aurez une vision de l’espace environnant, vous pourrez accorder de l’attention aux détails. Mettez-vous au défi de chercher de tout petits changements, y a-t-il des bourgeons sur les arbres, y a-t-il quelque chose qui s’apprête à fleurir ou est-ce que les pétales ont commencé à pâlir ? Partir à la recherche de ces petites choses demande du temps et de la compréhension, vos pensées s’éclairciront lorsque vous le ferez.

 

Touchez

 

Pour moi, il est impossible de me rendre dans un jardin ou un parc sans toucher l’une des plantes qui grandissent. La texture rugueuse d’un tronc d’arbre, le côté spongieux doux et réconfortant de la mousse, la délicatesse des pétales qui tombent et le côté plus lourd et rustique du feuillage. Toucher le sol constitue un volet essentiel du soin des plantes, cela vous permet de déterminer s’il est trop humide ou trop sec ; ce qui est une bonne chose pour vous assurer que vous l’arrosez correctement. Je jardine toujours sans gants, cela me permet de me sentir plus près de ce que je suis en train de faire et il y a quelque chose de profondément relaxant dans le fait de sentir le sol au creux de ses mains. Certaines plantes, comme les herbes propagent des senteurs incroyables, ce qui nous mène à…

 

Sentez

 

Prenez une bonne bouffée d’air, allez ! Une respiration profonde. Ensuite, expirez. Découvrez ce que vous pouvez sentir. Pendant certaines périodes de l’année, vous pouvez humer dans l’air les senteurs magnifiques des plantes : le daphné et la jacinthe en hiver, le jasmin au printemps et l’impétuosité des roses au cœur de l’été. Tout dans la nature possède son propre parfum et même ce qui est moins attrayant comme la mousse et les feuilles mouillées représentent tellement ce qui se trouve à l’extérieur que cela vous donne la possibilité d’être davantage en phase avec votre environnement.

 

Commencez quelque chose de nouveau

Se familiariser à l’espace vert est la meilleure manière de commencer des activités de jardinage et d’apprendre à se détendre parmi la verdure, mais ce qui vous permettra à coup sûr de vous connecter à votre environnement naturel, c’est de faire pousser quelque chose vous-même. Voir quelque chose que vous avez planté de vos mains acquérir de l’espace dans les alentours procure une telle joie et une sensation de satisfaction. Une manière simple est de commencer avec des plantes annuelles à massifs, pouvant être plantées avec du terreau universel dans un pot ou un bac pour apporter de la lumière à votre espace, peu importe que vous disposiez d’un appui de fenêtre ou d’un immense jardin. Ou pourquoi ne pas essayer de semer quelques graines ? Le printemps et l’été sont les saisons idéales pour les semences des plants comestibles comme les feuilles de laitue et les herbes aromatiques dans un sol humide. Laissez-les dans un endroit ensoleillé, arrosez-les suffisamment et vous savourerez le fruit de votre récolte dans quelques semaines.